DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Samedi Estival des Défunts

Publié le 27/01/2016

Samedi Estival des Défunts
Samedi Estival des Défunts

Le Samedi des défunts est une fête des Églises d’Orient — Églises orthodoxes et Églises catholiques de rite byzantin — célébrée pour commémorer les défunts proches des fidèles, particulièrement les morts au cours de l’année.

Dans le service ordinaire, les morts sont célébrés trois, neuf et quarante jours après la disparition, puis au troisième, au sixième, au neuvième et au douzième mois suivant le décès et enfin tous les ans, à la date anniversaire de la mort. De plus, tous les samedis de l’année comportent, plus ou moins brièvement, une célébration des défunts, en commémoration de la mort Jésus, rapidement enseveli le samedi au lendemain de la Crucifixion. Un office de commémoration, ou panikhide, est célébré soit le samedi matin après la Divine Liturgie, soit lors des Vêpres du vendredi soir ; on prépare alors un plat de koutia (blé cuit avec du miel), placé en face de la croix ou d’une icône devant laquelle la panikhide sera célébrée. Après l’Office, le prêtre bénit la koutia et elle est partagée et mangée comme mémorial par tous les présents.

Des célébrations spéciales sont réservées au Samedi des défunts (P + 48). Ce jours-là, non seulement on célèbre l’office de commémoration mais il y a de plus des prières particulières lors des Vêpres, de l’Orthros et pendant la Divine Liturgie.