DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Synaxe des Saints Serbes

Publié le 15/02/2016

Synaxe des Saints Serbes
Synaxe des Saints Serbes

Synaxe des Hiérarques Serbes : les Archévêques – Savva 1 (+ 1237) – Arsenius 1 (+ 1266) – Savva 2 (+ 1269) – Eustaphius (+ vers 1285) – Jacques (+ 1292) – Nicodème (+ 1325) – Daniel (+ 1338); les Patriarches – Joannicus (+ 1354) – Ephraim 2 (+ 1395) – Spiridon (+ 1388) – Macaire – (+ 1574) – Gabriel 1 (+ 1659); et l’évêque Grégoire

La Synaxe des Hiérarques Serbes célèbre les archipasteurs de l’Eglise Serbe aux 13ième-14ième siècles. La majorité d’entre eux, en plus de cette commémoration générale, a des jours individuels de célébration : saint archévêque Sava 1er, 12 janvier; saint archévêque Arsène 1er, 28 octobre; saint archévêque Sava 2, 8 février; saint archévêque Eustathe 1er, 4 janvier; saint archévêque Nicodème, 11 mai; saint archévêque Daniel, 20 décembre; saint patriarche Joannikios 2, 3 septembre; saint patriarche Ephraïm 2, 15 juin.

Saint Spyridon, Patriarche de Serbie (1382-1388), se préocuppa beaucoup des communautés monastiques durant les difficiles années de troubles civils et ecclésiaux. Il fut consacré par saint Ephraïm 2, patriarche de Serbie (1367-1382), qui alors se retira au monastère Archangelsk de l’église Dushan. Saint Spyridon appela le chant d’Eglise « une flute spirituelle », et de ce fait il composa des hymnes d’église pour l’Eglise Serbe. Le saint mourrut presqu’en même temps que le saint prince Lazare (15 juin), qui fut tué à la bataille contre les Turcs à Kosovo Pole.
Après la mort de saint Spyridon, la direction de l’Eglise Serbe fut à nouveau confiée à saint Ephraïm 2.

Saint Macaire, Patriarche de Serbie (1557-1574), oeuvra particulièrement pour la diffusion de l’éducation en Serbie. Nombre de livres religieux furent imprimés à cette époque. Le frère du saint était vizir sous le sultan et l’assista dans la restauration des monastères et églises dévastés par le fanatisme musulman, et aussi avec la restauration du monastère patriarcal.

Saint Gabriel 1er, Patriarche de Serbie (nom de famille Raicha), occupa le siège au milieu du 17ième siècle, à une époque où le fanatisme musulman était devenu intense. Les besoins pour tant la cathédrale que le pays étant urgents, le saint partit faire une collecte en Valachie, et de là à Moscou.
A Moscou, en 1655, il fut présent avec le patriarche d’Antioche à un Concile d’Eglise qui cherchait à corriger divers aspects des livres d’offices ecclésiaux en accord avec les anciens textes Grecs et Slavons. Le saint rapporta plusieurs manuscrits et 3 Liturgies imprimées dans le sud comme cadeau à l’Eglise Russe.
Le saint revint en Serbie avec de généreuses aumônes pour son Eglise et pays. Son siège avait été donné à un autre occupant, et de plus, des Jésuites d’Autriche l’avaient diffamé auprès du vizir, l’accusant de trahison. L’innocence du saint était évidente, parce que le vizir prétendit lui épargner la vie et lui offrir une position officielle importante, si le saint apostasiait sa Foi dans le Sauveur.
« Je suis totalement innocent des crimes d’Etat », répondit saint Gabriel, « ce que vous avez vous-même admis. Je n’accepterai jamais de sauver ma vie en trahisant la Foi Chrétienne tant que je demeurai sain d’esprit. Gardez vos richesses et honneurs, je n’en ai pas besoin ». Après de terribles tortures, saint Gabriel fut pendu en octobre 1659.
Dans l’Office général des Serblyak (office collectif des Saints Serbes) au 30 août, on commémore aussi : saint Jacques, archévêque de Serbie (3 février 1292), le saint évêque Grégoire (un descendant de la renomée lignée Nehemanicha), et aussi les saints : archévêque Sabbas 3 (1305-1316), et les Patriarches Cyril, Nikon, Jean, Maximos.

HYMNE DE LOUANGE – L’ASSEMBEE DES SAINTS ILLUMINATEURS ET ENSEIGNANTS SERBES (13e-14ième siècles)
Choisis de Dieu, saints Serbes,
Sages enseignants et illuminateurs,
Princes spirituels, glorieux héros.
Par le troupeau du Christ, excellentissimes bergers,
C’est Dieu que vous serviez, renonçant à vous-mêmes,
Etant des balises pour votre peuple :
Empreimpts de Dieu, hommes théophores,
De la Sainte Trinité, la lumière reçue,
Généreusement vous la répandiez,
Et par vos oeuvres, les miracles jaillirent.
Sur les traces des pas de Sava, tous marchèrent
A travers la terre Serbe, élevant la sainteté,
La Foi dans le Verbe de Dieu, vous la confirmiez,
Avec les nouveaux habits, les âmes vous revêtiez,
De magnifiques églises, le pays vous orniez,
O hommes de Dieu, « égaux aux Anges »!
Pour le peuple Serbe, vous étiez des Anges,
Pour glorifier Dieu, vous enseigniez aux Serbes
D’adorer le Sauveur, le Christ vivant,
Et fidèlement serviez le Saint Evangile.
Au Ciel, et c’est pour cela que le Seigneur vous a glorifiés
Et placés, tels des cierges devant le peuple Serbe
Afin que vivant au Ciel vous brilliez sur terre
Pour guider votre peuple à travers vérité et justice.
Aussi longtemps que le peuple Serbe admirera vos exemples
Par vos prières, le peuple vivra.