DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Saint roi Stéphane de Détchani, martyr

Publié le 18/02/2016

Saint roi Stéphane de Détchani, martyr
Saint roi Stéphane de Détchani, martyr

Il eut les yeux crevés par son père, le roi Miloutine ou Milocevitch de Serbie, qui le croyait meneur d’une conspiration menée contre lui. Saint Etienne endura avec patience cette épreuve. Envoyé comme otage à Constantinople, il fut enfermé au monastère du Pantocrator où sa douceur, sa patience, ses attentions délicates pour tous, lui attirèrent la bonté des moines. Saint Nicolas lui apparut en songe et lui rendit la vue. En reconnaissance, le prince fit construire l’église de Detchani à Constantinople qui est un des chefs d’œuvre de l’art byzantin et serbe. Saint Etienne fut assassiné par l’un de ses fils.

Autre biographie:
Saint Etienne [Stefan] Dechani de Serbie
Saint Stefan de Dechani
Stefan Urosh 3 était le fils du roi Milutin. Par son amour envers le Christ, comme par gratitude envers la communauté de Hilandar qui avait joué les bons offices de réconciliation entre lui et son père Milutin, Etienne bâtit dans la cour de la tour Hrussia, dans Hilandar, l’église de Saint-Basile. Il bâtit nombre de fondations, la plus célèbre étant le monastère du Christ Pantocrator près de Dechani, en Metochie, suite à quoi le roi fut appelé « Etienne (Stefan) de Dechani » par le peuple. Du fait de sa symétrie architecturale, de son ornementation majestueusement sculptée, des thèmes théologiques des peintures et de la richesse du trésor monastique, Dechani représente un des monuments les plus importants de l’héritage médiéval Serbe. Les reliques du donateur, Etienne de Dechani, reposent en paix dans le monastère Dechani.