DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Saint Prophète Aggée

Publié le 19/02/2016

Saint Prophète Aggée
Saint Prophète Aggée

Lorsque le roi des Perses Cyrus s’empara de l’empire de Babylone (539 av. J.C.), Dieu l’incita à renvoyer les Juifs, tenus captifs depuis la prise de Jérusalem (586), pour reconstruire le temple sous le direction de Zorobabel, gouverneur de Juda, et de Josué le Grand-Prêtre (cf. Livre d’Esdras). Sitôt de retour dans la Ville Sainte, les rescapés restaurèrent le culte, selon les préceptes de la Loi, et commencèrent les travaux. Mais, découragés par l’opposition et les menaces des populations environnantes, ils interrompirent leur oeuvre jusqu’au règne de Darius. Les Saints Prophètes Aggée et Zacharie (8 février) furent alors suscités par Dieu pour réveiller leur énergie. Originaire de la tribu sacerdotale de Lévi, Aggée était né à Babylone et avait accompagné les premiers Juifs de retour à Jérusalem. Sous l’inspiration de Dieu, il s’adressa à Zorobabel, à Josué et à tout le peuple (entre le mois d’août et le mois de décembre 520), pour leur annoncer que la sécheresse dont ils souffraient avait été envoyée par le Seigneur pour les punir d’avoir abandonné la reconstruction du temple. Par la bouche de son Prophète, Dieu prédit qu’il demeurera dans toute sa gloire et sa splendeur dans cette demeure, symbole du Temple spirituel et éternel, de l’Eglise, le Corps du Christ.

En incitant les Juifs à reprendre le travail, c’est aussi aux rescapés de la Nouvelle Alliance, aux Chrétiens, que s’adresse le Prophète: «Montez à la montagne, dit-il, rapportez du bois et réédifiez la Demeure, j’y mettrai ma complaisance et j’y manifesterai ma gloire» (Ag. 1:8). Mais au lieu de pierres, de poutres et de clous, c’est eux-mêmes: leur conscience, leur âme, leur esprit et leur coeur qu’ils doivent faire entrer comme pierres vivantes dans l’édification du temple spirituel de l’Eglise (cf. 1 Pierre 2:5).

Après avoir prophétisé les bouleversements de l’univers qui précèderont l’établissement définitif de la gloire de Dieu dans son temple restauré, disant: «Encore un très court délai et j’ébranlerai le ciel et la terre, la mer et le sol ferme. J’ébranlerai toutes les nations, alors afflueront les trésors de toutes les nations et j’emplirai ce temple de gloire» (Ag. 2:7), le Saint Prophète Aggée s’adresse à Zorobabel, figure du Messie à venir, pour lui dire au nom de Dieu que d’est en lui que le Père s’est complu et qu’il a fait de lui comme un sceau pour récapituler toutes choses célestes et terrestres, et les marquer de Son image.