DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Saint Martyr Polyeucte

Publié le 04/02/2016

Saint Martyr Polyeucte
Saint Martyr Polyeucte

Saint Polyeucte fut le premier martyr de la ville arménienne de Melitène. Il était soldat sous les empereurs Dèce (249-251) et par la suite souffrit pour le Christ sous l’empereur Valérien (253-259). Le saint était aussi ami de Nearchos, un compagnon soldat et ferme Chrétien, mais Polyeucte, bien qu’ayant une vie vertueuse, était resté païen.
Lorsqu’éclata la persécution contre les Chrétiens, Nearchos dit à Polyeucte : « Ami, nous allons bientôt être séparés, car ils vont m’emmener pour me torturer, et toi, hélas, tu renoncera à ton amitié envers moi ». Polyeucte lui répondit qu’il avait vu le Christ en songe, Qui lui avait ôté sa toge maculée de soldat, et l’avait revêtu de vêtements radieux. « A présent, dit-il, je suis prêt à servir le Seigneur Jésus-Christ ».
D’un zèle de feu, saint Polyeucte partit pour la place de la ville, et y déchira l’édit de Dèce qui ordonnait à chacun d’adorer les idoles. Peu après, il rencontra une procession transportant 12 idoles à travers les rues de la ville. Il renversa les idoles au sol et les piétina.
Son beau-père, le magistrat Félix, qui était responsable pour faire appliquer l’édit impérial, fut horrifié de ce que saint Polyeucte avait fait, et déclara que cela lui vaudrait la mort. « Va donc dire adieu à ta femme et tes enfants », dit Félix.
Paulina vint, et en larmes, supplia son mari de renoncer au Christ. Son beau-père Félix pleura aussi, mais saint Polyeucte demeura ferme dans sa résolution de souffrir pour le Christ.
Avec joie, il présenta sa tête sous l’épée du bourreau, et fut baptisé dans son propre sang. Bien vite, lorsque l’Eglise du Christ triompha dans tout l’empire romain durant le règne de Constantin le Grand, une église fut bâtie à Mélitène en l’honneur du saint martyr Polyeucte. Nombre de miracles eurent lieu par son intercession.
Dans cette église-là, les parents de saint Euthyme le Grand (20 janvier) prièrent avec ferveur pour avoir un fils. La naissance de ce grand luminaire de l’Orthodoxie en 376 eut lieu grâce à l’aide du saint martyr Polyeucte.
Saint Polyeucte fut aussi vénéré par saint Acace, évêque de Mélitène (31 mars), un participant du 3ème Concile Oecuménique, et un grand partisan de l’Orthodoxie. En Orient, et aussi en Occident, le saint martyr Polyeucte est vénéré comme patron de ceux qui font des serments et des traités d’accord.
L’Ouverture de Polyeucte » du compositeur Français Paul Dukas est une des nombreuses pièces de musique classique inspirées par le saint. Sa première exécution eut lieu en janvier 1892. Le dramaturge Français Pierre Corneille a aussi composé une oeuvre, Polyeucte (1642), basée sur la vie du martyr.