DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Saint Hiéromartyr Phocas

Publié le 15/02/2016

Saint Hiéromartyr Phocas
Saint Hiéromartyr Phocas

Saint Phocas naquit dans la ville de Sinope, sur les bords de la mer Noire, d’un père nommé Pamphile, constructeur de bateaux, et d’une mère nommée Marie. Dès qu’il fut tiré des griffes de l’erreur païenne, Dieu lui accorda, jusqu’à sa mort, la grâce d’accomplir des miracles. Il devint par la suite Evêque de Sinope et amena, tant par ses paroles inspirées que par ses miracles, de nombreux païens à la vraie foi. Dieu lui révéla de manière toute spéciale que le moment d’affronter le Martyre était venu pour lui. Une colombe vint un jour se poser sur sa tête, y déposant une couronne et lui adressant ainsi la parole avec une voix humaine: «Une coupe a été préparée pour toi, tu dois maintenant la boire». Il comparut alors devant le gouverneur Africanus et confessa avec audace de Christ vrai Dieu et vrai homme. Comme Africanus avait blasphémé le Nom du Christ et fait torturer le Saint, il y eut alors un violent tremblement de terre, qui frappa de mort soudaine le gouverneur et ses soldats. Mais à la demande de la femme du gouverneur, le Saint, miséricordieux à l’image de son Créateur, les releva par sa prière. Il fut ensuite conduit vers l’empereur Trajan (vers l’an 101), qui le fit écorcher puis jeter dans un bain surchauffé, où le Saint remit son âme à Dieu. Après sa mort, Phocas fit encore de nombreux miracles pour ceux qui invoquaient avec foi son secours.