DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Les 7 Saints Hiéromartyrs de Cherson

Publié le 07/02/2016

Les 7 Saints Hiéromartyrs de Cherson
Les 7 Saints Hiéromartyrs de Cherson

Tous furent évêques de Chersonèse à différentes époques. Tous souffrirent et furent martyrisés par les incroyants, parmi lesquels des Juifs, des Grecs, des Scythes, sauf Aetherius, qui mourrut en paix. Tous furent envoyés par le patriarche de Jérusalem comme missionnaires pour apporter la lumière de l’Evangile dans ces régions sauvages et non-civilisées. Ils furent torturés et souffrirent pour leur Seigneur. A Chersonèse, Basil fit se relever de la mort le fils d’un prince, ce qui aigrit les Juifs et eux, en retour, ils l’accusèrent. Il fut attaché et lié par les pieds et traîné par les rues jusqu’à ce que son âme le quitte. Ephrem fut décapité. Eugenius, Elpidus et Agathadorus furent battus avec des batons et lapidés jusqu’à rendre leur âme à Dieu. Aetherius vécut sous le règne de l’empereur Constantin le Grand. Il dirigea l’Eglise dans la liberté et la paix, ériga une grande église à Chersonèse, et mourrut en paix. Lorsque le dernier d’enter eux, Capito, fut nommé évêque pour les sauvages et indociles Scythes, ils voulurent un signe de lui afin de croire. Ils suggérèrent qu’il entre dans un grand brasier, et s’il n’était pas consumé, alors ils croiraient en Christ. Avec de ferventes prières et l’espoir en Dieu, Capito posa son pallium épiscopal sur ses épaules, se signa avec le Signe de la Croix, et entra dans les flammes du chaud brasier, gardant son coeur près de Dieu. Il demeura une heure durant dans les flammes, sans la moindre blessure ni dommage, ni en son corps ni en ses vêtements. Il en sorti en bonne santé. Alors, en une fois, tous crièrent : « Un seul est Dieu, le Dieu des Chrétiens, grand et puissant, Qui protège Ses serviteurs de la flamme du brasier. » Toute la ville et les environs reçut le saint Baptême. Ce miracle fut raconté in extenso lors du 1er Concile Oecuménique de Nicée (325). Les participants du Concile glorifièrent tous Dieu et louèrent la foi constante et solide de saint Capito. Il advint par la suite que pendant que Capito voyageait le long du fleuve Dniepr, il fut capturé par des Scythes encore païens, et noyé. Tous les 7 hiéromartyrs souffrirent durant les premières années du 4ième siècle.