DIOCÈSE D'EUROPE OCCIDENTALE DE L'ÉGLISE ORTHODOXE SERBE
  • Српски језик
  • Français
Menu

Dormition de Sainte Anne

Publié le 14/02/2016

Dormition de Sainte Anne
Dormition de Sainte Anne

Sainte Anne qui, par la grâce de Dieu, devint la grand-mère selon la chair de Notre Seigneur Jésus-Christ, était issue de la tribu de Lévi, dernière née du grand Prêtre Mattha et de sa femme Marie, qui avaient engendré deux autres filles: Marie et Sobée. L’aînée, Marie, se maria à Bethléem et mit au monde Salomée la sage-femme. Sobée se maria aussi à Bethléem et enfanta Élisabeth, la mère de Saint Jean Baptiste. Anne épousa le sage Joachim en Galilée, et mit au monde Marie la toute Sainte Mère de Dieu. C’est ainsi que Salomée, Élisabeth et la Mère de Dieu étaient cousines germaines, et que selon sa descendance charnelle, Notre Seigneur était cousin au second degré de Saint Jean le Précurseur.

Après avoir donné naissance à la Mère de Dieu, qui avait été établie par Dieu comme le sommet de la Sainteté humaine, seule assez pure pour recevoir en elle le Sauveur du monde, et après avoir placé l’enfant dans le Temple, à l’âge de trois ans, telle une offrande pure et immaculée, Saint Anne passa le reste de sa vie dans le jeûne, la prière et les oeuvres de miséricorde, attendant l’accomplissement des promesses divines. Elle remit en paix son âme à Dieu à l’âge de soixante-neuf ans. Saint Joachim, lui, mourut à l’âge de quatre-vingts ans; mais l’on ignore lequel des deux décéda le premier. La seule chose que la Tradition de l’Église nous ait transmise est que la toute Sainte Mère de Dieu se trouva privée de ses parents à l’âge de onze ans, alors qu’elle était encore dans le Temple.